Quartier de Gally à Versailles (78)

En bordure du Château de Versailles, l’EPF Ile-de-France a cédé à Icade Promotion le 8 septembre dernier le site dit de « l’ex-caserne Pion », ancien site militaire désaffecté, propriété du ministère de la Défense. Icade Promotion y développera le « Quartier de Gally » dont la livraison aura lieu en trois phases entre 2024 et 2027.

 

L’EPF Ile-de-France a acquis en 2011 le site pour le compte de la Ville, qui lui a confié la démolition des constructions existantes et la dépollution pyrotechnique des sols. Les travaux de démolition ont été menés en 2015 et la dépollution s’est achevée en 2019. 

Le permis d’aménager du projet « Quartier de Gally » déposé par Icade Promotion a été délivré en 2021, dans le cadre d’un Traité de concession signé en mai 2018 avec la Ville. Le nouveau projet, dont le chiffre d’affaires s’élève à 54,3 M€ HT, comporte 544 logements, dont 30 % de logements sociaux, une école, une crèche, des commerces, un hôtel, une salle polyvalente et une ferme. Avec des espaces verts de pleine terre d’une superficie totale de plus de 12 hectares, il contribue à la désartificialisation des sols. L’opération, conçue sur le modèle d’une cité-jardin, s’inscrira dans la Raison d’être du groupe Icade en proposant un quartier mixte où il fera bon vivre, avec une place importante accordée à la nature en ville et un engagement en faveur du logement pour tous. 

Ce projet bénéficie d’une convention cadre avec la Région Ile-de-France signée par François de Mazières, Maire de Versailles, et par Jean-Philippe Dugoin-Clément, Président du Conseil d’administration de l’EPF Ile-de-France, au titre du dispositif des « 100 Quartiers innovants et écologiques » avec une subvention de 776 990 €. L’ensemble de ces opérations ont été menées avant la mise en place des « Fonds Friches » qui vise ce type de sites et favorise une accélération des projets de requalification.  

 

 

Dans le cadre de son activité, l’EPF Ile-de-France mobilise des friches industrielles, comme l’ancien site PSA à Aulnay-sous-Bois, des friches hospitalières comme l’ancien hôpital de Gonesse, des friches universitaires, comme la réhabilitation du campus de l’ENS Cachan et des friches publiques comme l’ex-caserne PION. Il contribue à approvisionner en foncier le secteur du logement francilien dans une double logique quantitative et qualitative, de soutien à l’offre de logement et de mixité sociale, tout en contribuant à désartificialiser les sols, avec une moyenne de production de logements sociaux de l’ordre de 42% en moyenne par an.

 

Téléchargez ici le communiqué de presse.

 

Contact

Charlotte Pajaud-Blanchard

Responsable Communication externe

Voir aussi