Rapport annuel intégré 2020

Pour la troisième année consécutive, Icade publie son rapport annuel intégré. Destiné à l’ensemble de nos parties prenantes, ce rapport rend compte de manière claire et transparente de notre capacité à créer de la valeur à court, moyen et long terme, et ce au bénéfice de nos clients et partenaires, de nos collaborateurs, des territoires et de la société dans son ensemble. Cette démarche se conjugue cette année avec l’étape fondamentale de la déclinaison opérationnelle de la Raison d’être.

Olivier Wigniolle Directeur général

« La capacité d’adaptation, l’énergie et à la ténacité de tous les collaborateurs d’Icade nous ont permis d’être résistants et résilients dans cette année 2020 »

De nouvelles attentes chez les Français

À l’été 2020, Icade a lancé, en partenariat avec l’institut de sondages Ipsos, une grande enquête dont l’enjeu était de comprendre les conséquences de la crise sanitaire, et notamment du confinement, sur les attentes des Français en matière de logement et de bureau.

1

Les effets du confinement

L’enquête Icade-Ipsos confirme que, depuis la crise sanitaire, les Français attachent plus d’importance au fait de consommer de manière responsable (made in France, production locale…) ainsi qu’à la proximité de leur lieu de vie avec des espaces verts. L’expérience du confinement a favorisé la redécouverte du logement et de son environnement à l’aune d’une utilisation intensive, et fait émerger de nouveaux besoins comme l’accès à un espace extérieur ou la possibilité de disposer d’une pièce adaptée, fermée, connectée et isolée phoniquement pour faciliter le télétravail.

2

De nouvelles priorités dans le choix du logement

Pour plus de 90 % des Français, le cadre de vie et l’accès personnel à un espace extérieur sont devenus des critères aussi importants que le prix du logement, loin devant la proximité du lieu de travail. Plus de 25% d’entre eux, et plus de 50% de ceux qui ont l’intention d’acheter, envisagent un déménagement pour vivre dans un logement avec accès extérieur. Le changement du rapport au télétravail a fait évolué le besoin d'un espace pour chacun avec une pièce essentielle : le bureau. Enfin, pour 70 % des Français, les critères environnementaux sont désormais considérés comme très importants.

3

Quel bureau pour demain ?

Sur le lieu de travail, un collaborateur sur deux préférerait bénéficier d’un bureau individuel. En parallèle, 49 % d’entre eux se disent favorables aux espaces de bureaux partagés ou en open flex. Si le parking reste le service le plus attendu, tous les espaces relevant du cadre de vie et de la convivialité sont perçus comme les plus importants. Et pour cause : la vie sociale fait partie des premières motivations à se rendre physiquement au bureau, pour voir son équipe, ses collègues, partager des moments de convivialité, sortir de chez soi, changer d’air.

Chiffres clés
2020

Dividende 2020

4,01 €

stable (sous réserve de l'approbation par l'Assemblée générale du 23 avril 2021)

Patrimoine foncières

11,8 Md€

~+ 2% (hors droits PdG)

Revenus locatifs foncières

678 M€

+ 7%

Pipeline de développement

1,9 Md€

ANR EPRA NTA

93,2 €

+ 1,1% (avant dividende)

CFNC Groupe

4,84 €

- 8%

La résilience du modèle d'Icade face à la crise sanitaire et économique

Les clés de la résilience

Un comité exécutif au rendez-vous

Face à la crise de la Covid-19, le management d’Icade a réagi sans délai. Les premières actions ont visé à assurer la sécurité et la santé des collaborateurs, des locataires des immeubles Icade, des clients, des prestataires et des fournisseurs. Pendant les premières semaines, le Comité exécutif s’est réuni quotidiennement, voire deux fois par jour au plus fort de la crise, pour décider des mesures à prendre afin d’anticiper et maîtriser au mieux les incidences des mesures anti-Covid sur l’activité.

Une solidité financière responsable

Icade a renforcé des lignes de back-up sécurisant ainsi la liquidité du Groupe : 2,1 Md€ à cinq ans de lignes RCF et 1,2 Md€ de trésorerie à fin décembre. Des outils responsables ont été mis en place : lignes de crédit RCF Green, lignes de crédit revolving solidaires, Social Bond.

Un temps d'avance sur le télétravail

Depuis plus de trois ans, Icade déploie pour l’ensemble de ses équipes et bureaux sa vision du travail du futur : davantage de transversalité et de flexibilité, un management plus direct. Reflet de cette posture, l’organisation en flex office a conduit l’entreprise à équiper dès 2017 100 % de ses collaborateurs en outils digitaux performants. Pour la grande majorité des Icadiens, le télétravail était déjà entré dans les mœurs et sa généralisation lors du premier confinement a pu se faire de manière optimale, permettant ainsi d’assurer la continuité de l’activité.

Une communication constante et amplifiée, y compris à distance

La réactivité des décisions est allée de pair avec une volonté de maintenir un dialogue permanent et transparent durant la crise entre le management et les collaborateurs, entre le Comité exécutif et les instances représentatives du personnel, entre Icade et les investisseurs. La rencontre des managers, maintenue à Paris en septembre, a permis de partager les regards d'experts, internes et externes, sur la situation, et de mobilier l'intelligence collective. Deux webinars ont été organisés avec le Comité exécutif pour informer et dialoguer avec les collaborateurs.

En pointe sur la dématérialisation

Icade a très vite mis en place un processus de signatures et de contrats dématérialisés pour pouvoir assurer la continuité des activités. Les équipes de la Foncière Tertiaire sont restées très mobilisées pendant tout le deuxième trimestre et des signatures significatives ont été effectuées depuis mi-mars pour plus de 27 000 m², dont : Park View (Lyon), Jump (parc des Portes de Paris), Le Ponant (Paris 15e), PAT265 (parc des Portes de Paris). Du côté de la Promotion, la dématérialisation des réservations en ligne dans des conditions sécurisées a permis notamment d'assurer, pendant le confinement, un volume de réservations avec les particuliers représentant 35 % du volume réalisé l'année précédente à la même période.

Une année particulière vue des collaborateurs

1/8

Thomas Resplendino, Chargé de financements

Icade a poursuivi son engagement sur la finance durable, caractérisé par l’émission du premier Social Bond de taille benchmark au monde pour Icade Santé, et par la mise en place de deux lignes RCF Green et Solidaire en lien avec l’intensité carbone du patrimoine et la recherche pour le vaccin contre la Covid-19. Au cœur de la crise de marché du financement de début 2020, nos échanges au sein des instances de place et notre stratégie de pilotage ont permis à Icade de traverser cette situation unique.

2/8

Stéphane Duhail, Directeur du développement RH

Dès le début, nous avons été très attentifs à mettre le dialogue social et le dialogue direct avec les salariés au cœur du dispositif de gestion de crise. Dans une période où le dialogue social aurait pu être mis en difficulté par le confinement, il en est ressorti renforcé, grâce à nos rencontres permanentes.

3/8

Anne-Sophie Lanaute, Directrice communication financière et relations investisseurs

Malgré le contexte, nous avons pu maintenir l’intégralité de nos rendez-vous financiers et avec nos parties prenantes, grâce à une formule 100 % digitale pour tenir compte des mesures sanitaires en vigueur. Des analyses de marché et des visites virtuelles de nos immeubles ont été mises à disposition sous forme de vidéos sur le site Icade.fr.

4/8

Séverine Roux, Juriste

La dématérialisation nous a permis d’assurer la continuité du business. Grâce aux outils mis à disposition des collaborateurs, les équipes juridiques ont pu poursuivre les négociations à distance et les formaliser via les signatures électroniques.

5/8

Thibaud Carayol, Chargé de communication

Le défi pour les équipes de la communication interne était à la fois d’informer en temps réel les collaborateurs et d’entretenir à distance un lien social encore plus essentiel en période d’incertitude. #VivonsALaMaison, c’est un challenge que nous avons relevé tous ensemble.

6/8

Ronan Poilverd, Directeur sécurité, Foncière Tertiaire

Grâce à une collaboration agile et transversale, nous avons pu assurer dès le 11 mai le retour des collaborateurs sur sites dans les meilleures conditions !

7/8

Pascale Maroleau, Risk manager Groupe

Grâce à un dispositif de gestion des risques solide, l’identification de nos vulnérabilités aux conséquences de la crise sanitaire et la mise en place de plans d’action appropriés et efficaces ont été rapides : c’est un des leviers de résilience du Groupe.

8/8

Benjmain Dutheil, Responsable sécurité SI/DPO

En 2020, les cybermenaces ont évolué et se sont intensifiées. Chez Icade, nous nous sommes inscrits dans la continuité de notre feuille de route déjà établie pour assurer la protection de notre patrimoine informationnel ainsi que la poursuite de notre activité face à ces menaces. Dans ce contexte endurci par la crise sanitaire et le travail à distance, nous avons renforcé l’organisation et les moyens dédiés à notre cyberdéfense.

Proximité et solidarité

En interne comme vis-à-vis de ses parties prenantes, la proximité et la solidarité ont été des piliers essentiels de la résilience d’Icade. Pour aider tout son écosystème à traverser cette crise inédite et contribuer à l’effort national de solidarité.

  • Maintenir le dialogue avec nos locataires

    Au lendemain de l’appel lancé par le ministre de l’Économie et des Finances, Icade a été la première foncière à annoncer sa décision d’annuler les loyers du 2e trimestre 2020 de ses locataires TPE de moins de 10 salariés et dont l’activité avait été arrêtée par décision administrative, pour un peu moins de 2 millions d’euros. En ce qui concerne les délais et modalités des loyers, le Groupe a mis en place des différés de paiement ou étalements sans pénalités ni intérêts de retard en fonction de la taille et de la situation des entreprises locataires. Des facilités ont aussi été accordées aux exploitants de cliniques locataires d’Icade Santé, particulièrement impliqués dans le traitement des malades de la Covid-19. Pendant toute cette période, Icade a mis un point d’honneur à payer très rapidement ses fournisseurs TPE et PME.

  • Gardons un lien avec #VivonsALaMaison

    Durant le premier confinement, une newsletter quotidienne #VivonsALaMaison, destinée à tous les collaborateurs, a créé un rituel en donnant des conseils en lien avec le télétravail : positions pour éviter le mal de dos, astuces pour bien s’organiser, bonnes pratiques de cybersécurité, coaching sportif, etc. #VivonsALaMaison a aussi été le nom du challenge lancé aux collaborateurs afin qu’ils partagent des photos et vidéos de leur quotidien de télétravailleurs durant cette période. Mises en ligne quotidiennement et soumises au vote des Icadiens, elles ont contribué à maintenir le lien social malgré la distance.

  • Nous engager pour nos collaborateurs

    Durant le printemps 2020 marqué par le confinement, le télétravail et, pour certains, un ralentissement d’activité, le Groupe a mis en place des actions de soutien et une aide sociale. Une caisse de solidarité a permis d’accompagner des familles impactées financièrement par la crise. À leur disposition également, une assistante sociale pour les aider à monter les dossiers de demande de prestations et un numéro d’urgence d’accompagnement psychologique. Par le biais de la newsletter interne, la DRH a recommandé chaque semaine une sélection d’offres d’e-learning Icade et des liens vers des plateformes en accès libre. À la fin de la période de strict confinement, Icade s’est organisée de manière rapide et efficace pour assurer le retour des collaborateurs sur sites : protocole sanitaire mis à jour régulièrement, distribution de masques, ou encore mise en place d’une signalétique adaptée sur les différents sites.

  • Mobilisation des Icadiens solidaires

    Face à ce contexte inédit, Icade a adapté son dispositif de journées solidaires, mis en place les années précédentes, pour proposer une journée de RTT allouée aux collaborateurs participant aux actions proposées par la Réserve civique. Le Groupe a par ailleurs abondé 1 euro pour chaque euro donné par les Icadiens à des organisations œuvrant en faveur du personnel médical ou des personnes les plus fragilisées par cette crise : « Tous unis contre le virus » (Fondation de France, Institut Pasteur, Fondation AP-HP), le Samusocial de Paris et l’initiative #ProtegeTonSoignant. Icade a également fait don de 50 000 euros à deux associations en faveur des enfants malades (L’Étoile de Martin et les Amis de Mikhy) dans le cadre d’un défi solidaire impliquant ses collaborateurs.

Low carbon by Icade

Responsable du quart des émissions de gaz à effet de serre en France, le secteur immobilier a un rôle majeur à jouer dans l’atteinte de l’objectif recommandé par l’Accord de Paris sur le climat de 2015. Icade s’est fixé comme priorité de s’engager en faveur de la transition bas carbone et renforce sa démarche en 2020 pour tendre vers une trajectoire 1,5 °C : une réponse aux attentes de ses parties prenantes et une garantie de l'attractivité de ses produits.

De la Raison d'être à la manière d'agir

Gouvernail
Business model d'Icade, solide face à la crise
Business Model d'Icade

Rapport annuel intégré interactif

Documents

Rapport annuel intégré 2020

25 mars 2021 PDF - 8 MB

Télécharger