Future plateforme gérontologique à Villiers-le-Bel (95) - Architectes : Agence Jeger & Merle et Cussac Architectes (Logements)

Conçue pour offrir, sur un seul site, un accueil complet et adapté des personnes fragilisées par l’âge, quels que soient leurs profils et leurs besoins, cette plateforme rassemblera l’ensemble des solutions préventives et d’accompagnement nécessaires au bien-être des seniors et de leurs aidants.

 

A la fois lieu d’accueil et offre de services, cette plateforme sera à la pointe de l’innovation sur le plan :

- Architectural : trois corps de bâtiment d’hébergement organisés en forme de U et articulés autour des lieux de vie communs ouvriront largement sur des terrasses et jardins constituant un vaste cœur d’ilot végétal ;

- Relationnel et organisationnel : l’aide, l’accompagnement et le soin apportés aux seniors seront regroupés et les acteurs locaux coordonnés sur site pour répondre au souhait de maintien à domicile des personnes âgées, de prévention de la perte d’autonomie et soutien des aidants ;

- Technologique : une large palette de services gérontologiques sera proposée (télémédecine, téléconsultation pour résidents et aidants, suivi hydrique, suivi connecté du linge…).

Ce mercredi 2 septembre, Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des Dépôts, Olivier Wigniolle, Directeur général d’Icade, André Yché, Président du Directoire de CDC Habitat et Laure de la Bretèche, Présidente d’ARPAVIE, ont posé la première pierre de la future plateforme gérontologique Arpavie de Villiers-le-Bel, en présence de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Sophie Errante, députée de Loire-Atlantique et présidente de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts, Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, Jean-Louis Marsac, Maire de Villiers-le-Bel, Laetitia Boisseau, Conseillère départemental du Val d’Oise en charge des Séniors et Nicolas Péju Directeur général adjoint de l’ARS Île-de-France.

 

Sur un seul et même site de 7 340 m², la plateforme proposera :

- Un EHPAD de 110 places habilitées 100 % à l’aide sociale, intégrant :  2 Pôles d’Activités et de Soins Adaptés (PASA), et 1 Unité d’Hébergement Renforcée (UHR) de 14 places dédiées aux résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées ;

- Un Accueil de Jour (AJ) de 20 places permettant aux personnes âgées à domicile de se retrouver régulièrement dans un lieu destiné à préserver le plus longtemps possible leur autonomie physique et psychique au travers d’échanges, d’activités ludiques, manuelles, sportives et cognitives, de rompre l’isolement et réapprendre à vivre en société. Cet accueil de jour sera enrichi d’un service d’accompagnement et de répit des proches et des aidants (PFR) afin de les soutenir dans l’accomplissement de leur mission, en évitant l’épuisement lié notamment à la prise en charge de leur proche au quotidien ;

Un Hébergement Temporaire (HT) de 20 places pour personnes âgées qui permettra au couple Aidant/Aidé de "souffler" moralement et physiquement lors de courts séjours ;

Un Service Polyvalent d’Aide et de Soins A Domicile (SPASAD) comprenant notamment 50 places de Services de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) en partenariat avec la Fondation Léonie Chaptal, dont la présence sur une dizaine de communes, la connaissance du territoire et l’expertise permettront de proposer des prestations coordonnées, personnalisées et complémentaires d’aide, d’accompagnement et de soins au domicile des personnes fragiles.

Ce projet de lieu d’accueil dédié au grand âge et à l’accompagnement des seniors et de leurs aidants est porté par :

  • ARPAVIE : gestionnaire ; 
  • CDC Habitat : investisseur et propriétaire bailleur ;
  • Icade Promotion : maître d’ouvrage.

La livraison de la plateforme gérontologique est prévue le 1er semestre 2022.

Contact

Charlotte Pajaud-Blanchard

Responsable Communication externe

Voir aussi