Icade poursuit sa dynamique commerciale en Ile-de-france avec la signature de plus de 9 000 m² de bureaux

1.    Deux renouvellements pour plus de 5 000 m² et portant sur une durée moyenne de 8,4 années

2.    Signature de 3 nouveaux baux au sein du Parc Icade Paris-Orly-Rungis portant sur plus de 4 200 m²

 

1.    Deux renouvellements pour plus de 5 000 m² et portant sur une durée moyenne de 8,4 années.

Signature d’un bail de 9 ans fermes avec l’UBAF (Union de Banques Arabes et Françaises) au sein de la Tour EQHO à La Défense (92). Cette prise à bail, portant sur le renouvellement de 100% de la surface occupée par l’UBAF depuis 2015, soit plus de 3 700 m2, prendra effet en septembre 2021.

 

Signature d’un bail de 6 ans fermes avec Geostock (entreprise française d’ingénierie spécialisée dans le stockage souterrain d’énergie) au sein de l’immeuble H2O à Rueil-Malmaison (92), portant sur 1 400 m² et prenant effet en janvier 2022.

 

 

2. Signature de 3 nouveaux baux au sein du Parc Icade Paris-Orly-Rungis portant sur plus de 4 200 m².

Ces baux, portant sur des actifs mixtes bureaux – activités, ont été signés auprès des sociétés TAO Distribution, Paris Flight Training et sarl ARN, pour une durée ferme moyenne de 7,5 années. 

Avec plus de 6 500 m² signés depuis le début de l’année, l’activité locative soutenue reflète l’attractivité du parc d’affaires de Rungis, liée notamment à la qualité de ses actifs, à la compétitivité des loyers proposés et à la bonne dynamique de marché pour les locaux mixtes bureaux - activités, ainsi qu’à son offre de services diversifiée. 

 

 

Ces cinq nouvelles signatures portent à près de 71 000 m² le volume de transactions signées par la Foncière Tertiaire depuis le 1er janvier 2021, représentant un montant de loyers faciaux annualisés de plus de 12 M€. Réalisées dans des conditions en ligne avec les valeurs de marché au 31 décembre 2020, elles reflètent la confiance des locataires et l’attractivité des immeubles d’Icade, dans un contexte d’exigence renforcée, tant sur la qualité environnementale et technique des actifs, que sur la capacité à prendre en compte les nouvelles tendances en matière d’organisation du travail. 

Contact

Charlotte Pajaud-Blanchard

Responsable Communication externe

Voir aussi