L'immobilier de tous vos futurs
Foncière, développeur et promoteur, Icade est un opérateur immobilier intégré

Transition énergétique et préservation des ressources

Environnement

Polyclinique Reims-Bézannes - Architecte : Jean-Michel Jacquet

Acteur des transitions environnementales, Icade se positionne en pionnier de l’immobilier durable avec des bâtiments dont les consommations en énergie, les besoins en ressources et les impacts sur la biodiversité sont maîtrisés dans le temps et garantis par des certifications exigeantes.

Olivier Wigniolle

"Icade est engagée, aux côtés de la Caisse des dépôts, dans la transition énergétique, avec des objectifs chiffrés ambitieux sur l’énergie, l’eau, les déchets et la biodiversité".

Olivier Wigniolle, directeur général.
Engagements environnementaux d'Icade, 2018

>> Cliquez ici pour plus d’information sur nos engagements et nos résultats en matière de responsabilité environnementale

NOS PRINCIPALES ACTIONS :

S’engager dans la lutte contre le changement climatique

Consciente de l’impact du secteur immobilier sur le changement climatique, Icade s’engage à réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre liées à l’exploitation et de 12 % celles liées à la construction d’ici à 2020. Pour y parvenir, Icade a mis en place un plan d’actions volontariste doté d’un budget de 60 millions d’euros sur trois ans (2017-2019). Il est centré sur :

  • l’amélioration des équipements énergétiques (éclairage LED, chaudières à haut rendement…) et la rénovation des actifs ;
  • des dispositifs incitatifs pour les exploitants et les locataires au travers de contrats de performance énergétique et de comités « bail vert » ;
  • l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ;
  • l’utilisation de matériaux de construction sobres en carbone comme le bois ;
  • le développement de partenariats avec de grands groupes leaders dans les domaines de l’innovation environnementale et du bâtiment connecté (Philips, EDF, Veolia, Egis).

Intégrer les meilleurs standards en matière de certification et de labellisation

Icade poursuit le déploiement des certifications environnementales sur son patrimoine et ses nouvelles constructions. 56% de son patrimoine de bureaux et parcs est certifié HQE et/ou BREEAM en 2017. Pour ses nouvelles opérations, Icade vise un objectif de certification HQE de 100 % des bureaux et 35 % des logements à fin 2018 ainsi que 100 % des cliniques de plus de 10 000 m2 d’Icade Santé.

Pionnière des nouveaux labels et certifications, Icade participe activement à l’élaboration des standards à venir : Icade est pilote du label expérimental E+ C- (énergie positive et réduction carbone) et du label « Bâtiments connectés et communicants» du référentiel HQE et de la Smart Building Alliance .

Intégrer les principes de l’économie circulaire dans l’offre

Toutes les nouvelles constructions d’Icade certifiées HQE ont des exigences très strictes en matière de réduction, de valorisation des déchets et de traitement des déchets dangereux pendant les phases de chantier et d’exploitation. Pour atteindre son objectif de recycler ou valoriser la totalité de ses déchets d’exploitation maîtrisés d’ici 2020, Icade expérimente plusieurs dispositifs :

  • mise en place de centres de tri au sein d’immeubles de bureaux et parcs;
  • équipements de collecte pédagogiques sur les bureaux et parcs ;
  • sensibilisation des collaborateurs aux gestes verts ;

En 2017, Icade a créé Cycle Up, une plateforme numérique de réemploi, en joint-venture avec Egis.

Focus sur Cycle Up : plateforme numérique de réemploi des matériaux

En 2017, Icade et Egis ont créé ensemble Cycle-Up.fr , une plateforme dédiée au réemploi des matériaux de construction, sous forme d’une joint-venture à 50/50. Cette plateforme numérique, ouverte à tous les acteurs de la filière, offre une large combinaison de services et d’expertises (classification des matériaux selon leur capacité de réutilisation, ingénierie, diagnostics pollution, conseil en réemploi). Au-delà de l’intérêt financier du réemploi qui permet de baisser les coûts de construction, c’est une démarche très favorable pour l’environnement (circuit court, diminution de l’impact carbone, réduction des déchets, économie de ressources) et pour les territoires (recours à l’emploi d’insertion et à l’emploi local, relocalisation de l’approvisionnement).

Icade minimise aussi l’impact de ses activités sur la ressource en eau :

  • sensibilisation aux gestes verts ;
  • installation de robinets sanitaires à réducteur de débit et de chasses d'eau économes ;
  • récupération de l’eau pluviale pour irriguer les espaces verts ;

Innover pour une construction durable

Le choix des matériaux utilisés joue un rôle crucial dans l’empreinte environnementale d’une opération. Icade a créé en 2014 son observatoire des matériaux durables et a renforcé ses exigences en matière de santé et de respect de l’environnement (colles labellisées NF Environnement ou Ecolabel, bois labellisé FSC© ou PEFC, etc.). Icade s’est également engagée en tant que membre fondateur de BBCA (bâtiment bas carbone) et de l’ADIVbois (Association pour le développement des immeubles à vivre en bois). 

Icade met en œuvre des analyses de cycle de vie (ACV) sur ses opérations significatives. En 2017, 71 % des nouvelles opérations de taille significative ont fait l’objet d’une ACV. C’est le cas de plusieurs opérations tertiaires emblématiques telles que le bâtiment Pulse situé à Saint-Denis (Île-de-France).

Focus sur Pulse à Saint-Denis

Ce projet de bâtiment tertiaire emblématique vise plusieurs certifications et labels d’excellence en matière environnementale (HQE Excellent, BREEAM Very Good, BBCA, E+C-) et mise sur une architecture bioclimatique avec une structure bois-béton et de nombreux espaces végétalisés.

Il intègre pleinement les principes de l’économie circulaire : analyse du cycle de vie, anticipation de la démontabilité du bâtiment, matériaux bas-carbone biosourcés et de réemploi. Sa conception est favorable aux circuits courts : récoltes du potager pour le restaurant d’entreprise et compostage des déchets verts prévus. L’initiative « Réinventer la Forêt en Ville » qui accompagne ce projet prévoit le recours à du bois d’origine française et la plantation de nouveaux arbres pour chaque tonne de bois utilisée.

Développer des solutions pour la mobilité durable

Pour limiter les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements et améliorer le confort des occupants, Icade s’engage à développer ses opérations au plus près des réseaux de transports en commun et à proposer des solutions bas-carbone alternatives. Ainsi, 81% des nouvelles opérations de bureaux et logements se situent à moins de 5 minutes à pied d’un transport en commun en 2017. De plus, 100 % des parcs et bureaux seront équipés de bornes de charge pour véhicule électrique d’ici fin 2018.

Icade multiplie les projets de mobilité durable sur ses parcs :

  • navettes fluviales et navettes de bus privatives 100 % électriques;
  • stations Vélib’ et Autolib’ sur les parcs;
  • solutions d’autopartage, de covoiturage et de services de parking partagé ;
  • expérimentation d’une navette autonome sur le Parc Paris-Orly-Rungis.

Promouvoir la biodiversité comme facteur d’attractivité

Icade met en œuvre de nombreuses solutions pour réintégrer la nature en ville et aller vers une biodiversité positive. Cette démarche vertueuse pour tous permet à la fois d’améliorer l’impact sur les écosystèmes, de répondre aux attentes des collectivités locales et de contribuer à la qualité de vie des locataires. Icade s’engage au travers d’un objectif de 25% de son patrimoine et de ses nouvelles constructions en biodiversité positive à 2020.

Les principaux leviers d’actions en faveur de la biodiversité sont :

  • les diagnostics biodiversité et le label BiodiverCity à la construction : les opérations de promotion s’accompagnent systématiquement d’une étude sur la biodiversité conduite en amont des projets et plusieurs opérations ont déjà reçu ou visent le label BiodiverCity ; 
  • le contrat de performance biodiversité (CPB) avec CDC biodiversité : gestion durable des espaces verts, éclairages nocturnes respectueux de la faune locale, suivi de la faune et de la flore, etc.
  • Le déploiement de l'agriculture urbaine au travers de projets tels qu'une ferme urbaine sur le parc des Portes de Paris et des jardins potagers sur plusieurs parcs et bureaux.

Focus sur la Polyclinique Courlancy à Reims-Bézannes (51)

Ce bâtiment sera particulièrement performant en matière de qualité de l’air intérieur : choix de matériaux peu émissifs, précautions spécifiques lors de la phase chantier, évaluation préalable à la livraison, qualité de l’eau, permettant de garantir un projet à haute qualité sanitaire. Une attention particulière sera apportée à l’aménagement paysager, la gestion des eaux pluviales, la valorisation et le recyclage des déchets du chantier. Ce projet a reçu le label « Reims Métropole Durable » qui valorise la vision partagée d’Icade avec les collectivités locales en matière d’aménagement et d’éco-construction. L’opération vise également la certification HQE au niveau Excellent.