Nous donnons vie à la ville - Icade est une société immobilière cotée, filiale de la Caisse des Dépôts

Le Vérose à Lille (59)

  • Le Vérose vue 1

    Logement, bureaux
    et commerces

  • Le Vérose vue 2

    Logement, bureaux
    et commerces

  • Le Vérose vue 2 bis

    Logement, bureaux
    et commerces

  • Le Vérose vue 3

    Logement, bureaux
    et commerces

Voir le diaporama

Adresse

Bd Hoover
59800 Lille

Surface

4 184 m² de bureaux et commerces

110 logements

Notre mission

  • Promoteur

Architecte

Dominique Perrault

Un programme mixte

Le Vérose est un programme mixte, qui s'articule en un volume double de commerces, deux niveaux de bureaux, représentant respectivement 1514 m² et 2670 m² de SHON, sept niveaux de logements et  vingt maisons de ville, le tout représentant 110 logements et 8 878 m² de SHON.

Une situation privilégiée

La résidence Vérose se situe dans le nouveau quartier dit du « Bois Habité » à Lille, dans la continuité du quartier d’affaire d’Euralille. Il bénéficie d’une situation extrêmement privilégiée au pied de l’hôtel de région. Accessible en voiture et en train avec la proximité des deux gares, à pied ou en métro depuis le centre ville.

QUALITE GLOBALE DES PRESTATIONS

Chaque élément de programme reçoit un traitement qualitatif commun sur toutes ses façades et distinct des autres, tant du point de vue du matériau de finition, de sa mise en œuvre que de ses couleurs, composant un ensemble à multiples facettes.

Le matériau « verre » est le plus présent, décliné selon une subtile variation de ses différents aspects de surfaces : les grands vitrages transparents des vitrines des commerces ; les vitrages à contrôle solaire plus sombre des bureaux ; le mur-rideau sérigraphié d'empreintes botaniques colorées des tours de logements. Le verre a été privilégié pour sa grande pérennité, à fortiori en façade des logements (en accession) où son usage permet de palier à la fréquence des ravalements. Le verre abrite dans tous les cas une isolation par l’extérieur.

Les logements locatifs sont traités en enduit minéral sur isolant extérieur dont le rythme des joints et la couleur cherchent une parenté avec le mur-rideau végétal.

Les commerces se déclinent en différentes tailles de lots en correspondance avec les différents besoins. Leur double hauteur et leur positionnement sur le boulevard, et en retour sur les petites rues et le passage leur confèrent une visibilité maximale.
Les bureaux sont organisés en "combi", leur configuration restant flexible pour accueillir de « l’open space » ou du bureau cloisonné. Les bureaux disposent de prestations répondant aux attentes de confort, à savoir : Le rafraichissement et le chauffage des plateaux paysagers sont assurés par des ventilo-convecteurs type cassettes encastrés en faux plafond, moquette en plateaux et circulations, carrelage en partie sanitaire, stores intérieurs,  La coursive qui les longe permet de relier les deux blocs de bureaux tout en leur offrant un espace extérieur de communication et de rencontre.
Les logements sont organisés selon une morphologie compacte autour d'un noyau central, permettant à tous les logements (excepté les studios) d’avoir une double orientation angulaire et aucune mono-orientation au nord. Les plans exploitent au maximum les possibilités offertes par la disposition sur l’angle, en y plaçant les séjours. De nombreux logements disposent d’un espace extérieur de type terrasse ou loggia. Des duplex occupent les derniers étages. Les logements disposent de prestations répondant aux attentes de confort de vie au quotidien: Double vitrage phonique et thermique, volets roulants pour toutes les pièces de nuit, revêtement de sol stratifié et moquette, carrelage dans les pièces d’eau, radiateur sèche serviette, chauffage gaz avec comptage individualisé, parking privatif en sous sol, locaux vélos en RDC, accès à la résidence sécurisée (vigik).

RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

Dans le cadre d’une réflexion sur la qualité environnementale du bâtiment, notamment pour le confort visuel depuis les bâtiments du lot ou du quartier ayant une vue dessus, la conception prévoit un traitement soigné de toutes les toitures.
Les toitures inaccessibles des maisons de ville sont végétalisées par plantations extensives, tout comme celle des bureaux. La coursive longitudinale est ponctuée d’arbres plantés en fosse.
Les terrasses des logements accessibles au niveau R+3 et R+9 sont vastes et disposent de jardinières et de paravents pour protéger l’intimité. Le dernier niveau de chaque tour est un étage technique complet, dissimulé derrière le mur-rideau sérigraphié et couvert d'un caillebotis complétant la dissimulation de l’ensemble des équipements.
L’architecture est en parfaite harmonie avec le végétal. Sur ce fond de paysage artificiel des façades à sérigraphie végétale se développe une nature bien vivante, qui prend ses racines à partir des jardinières, de la coursive plantée, des toitures-terrasses végétalisées, des terrasses et des loggias. Les plantations d'arbres du boulevard créent un premier plan visuel, le « Bois Habité » dessine un horizon planté. Tout concourt à effacer insensiblement la frontière entre le naturel et l’artificiel, entre l'architecture et le paysage.